Le Transhumanisme

Le transhumanisme est un mouvement de pensée philosophique et une croyance affirmant que la technologie permettra un jour de remédier aux malheurs du monde en général, et plus particulièrement ceux de l’homme. On pense que l’être humain est condamné à souffrir et à mourir, mais selon les transhumanistes qui proposent une vision matérialiste du monde, l’usage des sciences et des techniques va nous libérer de cela.

Le transhumanisme, la promesse d’une vie paradisiaque

L’humain est en constante évolution, ce n’est en aucun cas un être stable. Il cherche sans cesse à accroître son espérance de vie tout en restant en bonne santé et à développer ses facultés cognitives et sensorimotrices, et c’est là qu’est né le transhumanisme, une approche interdisciplinaire qui cherche à évaluer les possibilités de surmonter les limites de l’homme en usant des progrès technologiques.

Les transhumanistes sont portés par les développements modernes dans le secteur de l’informatique et les biotechnologies en vue d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales de l’être humain. Pour eux, le transhumanisme est moyen de mettre fin à la condition de vie humaine actuelle : souffrance, handicap, maladie, vieillissement, mort… ils sont inutiles et déplorables pour l’homme.

Pour l’humanisme, le but est d’exploiter la science et la technologie afin de lutter contre la pauvreté, la maladie, le handicap et l’insuffisance alimentaire dans le monde à l’inverse du transhumanisme qui porte un intérêt particulier à l’amélioration du corps humain à l’échelle individuelle, à la qualité de vie en général et à l’élimination des barrières congénitales physiques et mentales.

Pour parvenir à cela, les transhumanistes s’appuient sur différentes disciplines, sciences et techniques, dont l’intelligence artificielle, la bioéthique, la nanoéthique, la roboéthique, la futurologie, la science cognitive, la nanotechnologie, la biotechnologie ainsi que les techniques d’information et de communication.

L’évolution de l’homme par la technologie

C’était en 1998 que l’Association Transhumanisme Mondiale a été créée. Elle a pour vocation de favoriser la discussion et la recherche ainsi que d’augmenter la visibilité de la pensée transhumaniste auprès du public. Le but des transhumanistes est le post-humain, l’homme futur qui se façonnera de lui-même grâce à la technologie.

Il résistera aux maladies et à l’âge et sera de fait immortel. Les transhumanistes sont également appelés des post-humanistes, car ils appellent de leurs vœux le remplacement de l’espèce humaine par une nouvelle espèce. Mais si les transhumanistes pensent qu’on est maintenant en mesure d’intervenir dans la définition biologique humaine, c’est en raison des progrès technologiques faits ces dernières années dans les domaines scientifiques et techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *