Syndrome de Highlander

Le syndrome de Highlander est une maladie qui empêche de vieillir physiquement la personne qu’elle touche. C’est une pathologie extrêmement rare et peu connue, car seulement 5 personnes en souffrent. D’ailleurs, elle n’a pas de nom officiel, mais elle est communément appelée « le syndrome de Highlander ».

Un adulte dans le corps d’un enfant

Les patients atteints du syndrome de Highlander ne vieillissent pas, l’évolution de leur corps se fait 5 fois plus lentement que chez les individus normaux. Il freine la croissance de la personne touchée et l’empêche d’atteindre la puberté. Actuellement, les recherches sur cette maladie sont un peu compliquées en raison du nombre très faible d’individus qui en souffrent.

C’est une véritable énigme pour les médecins, ce qui fait qu’il y a très peu d’informations disponibles sur la pathologie, à part les cas médiatisés. Il y a une Américaine de 9 ans et une autre de 20 ans qui sont toutes les deux prises dans des corps d’enfant de 3 ans. Notons également le coréen nommé Hyomyung Shin, sa croissance s’est ralentie soudainement en pleine adolescence, tel est aussi le cas de Brooke Greenberg qui est décédée à l’âge de 20 ans suite à une infection pulmonaire. En constatant ces cas, les spécialistes ont décelé une condition occasionnant un retard de développement mental et physique accompagné de divers problèmes de santé.

Des études vers l’immortalité

Même si la maladie est difficile à vivre pour les victimes, les scientifiques ne cessent pas de faire des recherches pour identifier le gène responsable de ce phénomène. L’évolution du corps des victimes de cette maladie est lente, voire même négligeable, selon le Professeur Walker du All Children’s Hospital en Floride aux États-Unis, l’année 2013 sur le micro d’ABC News.

Parler du syndrome d’Highlander comme une maladie qui empêche de vieillir sans aucun autre effet est un mythe, même si la maladie contraire existe bel et bien, cette dernière accélère le vieillissement. Selon toujours le professeur Richard Walker, si le gène est déterminé, on pourrait trouver le bouton d’arrêt du vieillissement du corps afin de devenir biologiquement immortels.

Il est possible que l’être humain puisse enfin arriver à atteindre son rêve le plus ultime, celui de ne plus vieillir et de vivre éternellement. Mais à part ce professeur, beaucoup de scientifiques se penchent sur cette pathologie, ils trouvent ces cas intéressants et pleins de promesses d’avenir. Il est difficile de dire avec certitude l’évolution des courbes de croissances des personnes atteintes du syndrome d’Highlander, et même de savoir si elles mourront un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *