L’immortalité envisagée par Google et Facebook

On est tous en quête d’immortalité, et pour les géants de l’informatique à l’instar de Google et de Facebook, les recherches ont déjà été entamées. Après le succès fou d’Internet, Google se tourne vers l’âge et les maladies, en clair, la longévité, et ses pas sont suivis par l’investisseur du réseau social Facebook.

L’immortalité grâce à l’alliance biologique et numérique

Google s’est construit autour de l’Internet et des nouvelles technologies, mais depuis 2012, il s’attaque désormais à la mort. Google a engagé le célèbre futurologue Raymond Kurzweil qui se trompe rarement dans ses prédilections. C’est lui qui a un jour affirmé qu’un ordinateur arriverait à battre un homme aux échecs.

À noter que ce grand manitou du futur est aussi le pape des transhumanistes. Mais cette fois-ci, il a annoncé que l’immortalité serait bien réelle, et ce sera possible à partir de l’année 2050.

Une année après avoir travaillé avec Kurzweil, le géant américain de l’Internet lance le projet Calico, une entreprise de santé dirigée par Larry Page.

Elle est destinée à la quête de l’immortalité, notamment à la recherche sur le vieillissement et les maladies associées. Son but est d’améliorer des millions de vies avec des projets à long terme autour de la santé et des biotechnologies. Selon le PDG de Google, la technologie a un potentiel énorme pour améliorer la vie des gens. Google, leader en intelligence artificielle, veut faire profiter de son expérience dans le domaine pour faire avancer les recherches.

Le rêve de l’immortalité de l’investisseur de Facebook

Mais le géant de l’Internet n’est pas le seul à vouloir défier la nature humaine. Beaucoup de personnalités très fortunées utilisent leur argent pour financer les recherches dans le domaine de l’immortalité, et Peter Thiel, le financeur de Facebook, est dans la partie.

Pour cette vedette de la Silicon Valley de 49 ans qui pèse près de 2,8 milliards d’euros, il y a pas moins de 7 causes du vieillissement, et elles doivent être combattues. Pour vivre éternellement, il a investi des centaines milliers de dollars dans les recherches sur la longévité, notamment dans des start-ups dédiées à la cause.

Sa fontaine de jouvence se trouve dans le sang frais qui est capable de ralentir ou de stopper le déclin des tissus usés par l’âge. Mais jusqu’à maintenant, il ne s’est pas encore injecté du sang humain frais pour tenter de devenir immortel. Si la promesse de l’immortalité n’est pas pour tout de suite, en attendant elle fait vendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *